Mirepoix

Dépendante du comté de Foix, la ville fut gagnée par le catharisme à la fin du xiie siècle. Un concile en 1206 y rassembla 600 cathares. La ville fut prise en 1209 par Simon de Montfort qu’il donna à un de ses lieutenants Guy de Lévis, d’où la famille de Lévis-Mirepoix.

Se promner

en forêt

Quand l’automne est là et que les forêts se teintent de couleurs chaudes vient alors la saison des champignons. On peut ne pas les connaître et se poser des questions devant la multitude des variétés rencontrées…

La cathédrale

de Mirepoix

L’ancienne cathédrale de Mirepoix m’étonnera toujours par son immensité. Elle est presque surdimensionnée par rapport à la ville. Quand j’entre, je suis impressionnée par cette grandiosité.

Le lac

de Montbel

Passé l’été et les baignades au lac, c’est en hiver, quand le niveau de l’eau est bas que j’aime ce lieu. En arrivant à Montbel c’est une véritable palette de peintre qui s’expose devant mes yeux…
D’abord l’ocre de l’argile, ensuite bien loin de la berge une eau bleu turquoise, ou vert émeraude et quand le brouillard se dissipe c’est le blanc immaculé des sommets enneigés qui vient côtoyer le bleu du ciel. Alors c’est avec plaisir que je marche sur ce fond de lac, seule, et quand la brise est de la partie, ce que j’aime le plus c’est cette petite musique dans les souches d’arbres statufiées.

La chaîne

des Pyrénées

Ariégoises

Quand je quitte Carcassonne, après la grande descente de Fanjeaux, le paysage s’agrandit et au-delà des champs de blé et de tournesol, c’est épatant de pouvoir embrasser d’un seul coup d’œil toute la chaîne des Pyrénées Ariégeoises. En hiver, cerise sur le gâteau, les monts sont saupoudrés de blanc ou bien couverts d’une épaisse couche de neige qui scintille au soleil.

Réservez

vos nuits ou

contactez moi